Amener les pharmaciens communautaires à se mobiliser pour devenir les catalyseurs de la déprescription

La déprescription peut minimiser les effets néfastes associés à la polypharmacie. Les pharmaciens communautaires peuvent jouer un rôle. Ce projet a permis d’explorer la capacité d’intégrer la déprescription dans leur flux de travail et de faciliter la communication avec les patients et les prescripteurs.  Nous avons collaboré avec quatre pharmacies communautaires ontariennes, les parties prenantes des organisations en pharmacie et les assureurs, afin de développer une ébauche de modèle d’affaire pouvant aider les pharmaciens à intégrer la déprescription à leur pratique.

Ce projet d’un an a consisté en observations et réunions régulières pour quantifier les opportunités de déprescription, décrire les activités et les processus associés à l’utilisation des lignes directrices de déprescription et aider à perfectionner les processus de flux de travail au fil du temps. La publication des résultats est prévue pour 2019.

Chercheuse principale : Dre Barbara Farrell, Institut de recherche Bruyère

Co-investigateurs : Dr James Conklin, Dre Lisa Dolovich, Dre Lisa McCarthy, Dre Lalitha Raman-Wilms

Contact : deprescribing@bruyere.org

Financement (2016-2017) : Canadian Foundation for Pharmacy