Élaborer des lignes directrices pour la déprescription fondées sur des données probantes

Les prescripteurs nous ont fait part de leur difficulté à arrêter la prise de certains médicaments pour lesquels les lignes directrices disponibles ne traitent que de l’instauration de la pharmacothérapie. Le projet « Lignes directrices pour la déprescription chez les personnes âgées » a permis l’élaboration de lignes directrices fondées sur des données probantes afin de guider les cliniciens dans la réduction sécuritaire de la prise de médicaments.

Nous avons mené une enquête nationale afin d’identifier les priorités liées à l’élaboration des lignes directrices pour la déprescription. Par la suite, nous avons utilisé une approche fondée sur les données probantes afin de développer des lignes directrices pour trois classes de médicaments – les inhibiteurs de la pompe à protons, les agonistes des récepteurs de benzodiazépines et les antipsychotiques. Nous avons mis ces lignes directrices à l’essai dans trois institutions de soins de longues durées et dans trois autres équipes de santé familiale œuvrant dans la région d’Ottawa (Ontario, Canada).

Pour obtenir davantage d’information sur ce projet, cliquez ici.

Chercheurs coresponsables : Dre Barbara FarrellDr James Conklin

Co-chercheurs : Dre Lise BjerreDre Lisa McCarthy, Dr Kevin Pottie, Dre Lalitha Raman-Wilms, Dr Carlos Rojas-Fernandez

Contact : deprescribing@bruyere.org

Financement (2013-2016) : Ce projet de recherche est financé par l’Ontario Pharmacy Research Collaboration (OPEN) et par les Fonds de recherche sur les services de santé du Gouvernement de l’Ontario.

Liens supplémentaires :

Publications: